Peregrinazioni di una paria - Fra - Graziella Martina - In viaggio con gli scrittori

Vai ai contenuti

Menu principale:

Peregrinazioni di una paria

Pérégrinations d'une paria
Flora Tristán
Hachette 2016
(édition originale: 1838)






Après avoir survécu à un mariage désastreux et à une séparation plus désastreuse encore – son mari lui tire dessus lorsqu’elle l’obtient – Flora Tristan reste sans-le-sou avec trois enfants en bas âge. Elle espère recevoir une aide financière de son oncle, noble péruvien, son père étant décédé subitement lorsqu’elle avait quatre ans, sans avoir épousé sa mère. Pour cette raison elle entreprend en 1833 un voyage de quinze mois au Pérou pour réclamer sa part d’héritage à son oncle, personnalité éminente de son pays. Malheureusement sa requête n’aboutit à rien. Pauvre paria !
Mais elle ne se laisse pas abattre. Cette femme à la santé fragile et victime d’un destin plus grand qu’elle - du moins en apparence - réussit à transformer ses propres difficultés en un soutien à ceux qui ne sont ni protégés ni couverts par leurs droits, comme le suggère ce récit où l’auteur revient plus d’une fois sur le thème de l’injustice sociale.
Ce livre est également un précieux document historique sur la société péruvienne du 19ème siècle, ses us et coutumes, et un compte rendu immédiat des violents conflits qui la secouent. C’est le témoignage d’une grande figure socialiste et féministe, inconnue en Italie, mais qui mérite d’être redécouverte.
 
Torna ai contenuti | Torna al menu